Plan « Ecophyto »

Rédigé par Admin - -

Sensibilisation des enfants à la Processionnaire du pin

La rigole de la Plaine, système d'alimentation du canal du Midi serpentant entre Revel et le seuil de Naurouze (commune de Montferrand) est menacée par une espèce dite « proliférante » : la Processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa). Cette situation est particulièrement prégnante sur le tronçon airouxois, infesté car présentant de nombreux secteurs bordés de résineux. Cette espèce initialement méditerranéenne est en pleine expansion, profitant sans doute du réchauffement climatique. Particulièrement doux, l'hiver 2015-2016 a de plus favorisé une explosion précoce et inédite de la Processionnaire. Or, parallèlement à son caractère toujours plus envahissant, aux dégâts qu'elle occasionne aux pins dont elle se nourrit et donc au paysage même de la rigole, cette dernière présente un réel danger pour les promeneurs et leurs animaux de compagnie en raison des poils urticants de la chenille : allergies, troubles oculaires ou respiratoires, nécrose de la langue pour les chiens...

Cette menace est peu compatible avec le lieu de détente fréquenté et apprécié que constitue la rigole, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco et empruntée par le GR 653 (un des itinéraires du sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle).

Avec l'accord de Voies navigables de France et l'appui de la mairie d'Airoux, l'association Ecodiv a donc décidé d’agir en installant divers dispositifs de lutte biologique, plutôt que de recourir aux insecticides classiques de la famille des Benzoylurées et des Pyréthrinoïdes : nichoirs à mésanges (principaux prédateurs des différents stades de chenilles), écocolliers, pièges à phéromones et nichoirs à chauves-souris (pour le stade adulte).

Soucieux que cette démarche puisse être élargie aux communes voisines, nous avons ensuite sollicité le plan Ecophyto du ministère de l'Agriculture afin d'organiser des animations de sensibilisation à la problématique de la Processionnaire du pin et aux méthodes de lutte alternative contre cette espèce dite «proliférante». Les enfants de l'école de l'Auta (regroupement Airoux-Montferrand) et d'autres écoles environnantes ont ainsi pu en bénéficier. L'association Ecodiv a également réalisé un court-métrage montrant comment des actions écoresponsables, basées sur la connaissance du cycle de vie de la Processionnaire du pin, peuvent être privilégiées pour lutter contre cette espèce.

Les commentaires sont fermés.